Gérer une équipe | Premier BOSS

J’ai la tête lourde.

Lorsque quelque chose ne va pas, je trouve toujours comment aller de l’avant.  C’est plus ou moins pertinent, ça fonctionne, ne fonctionne pas. Qu’importe j’avance.

Mais là, je suis engluée dans un je-ne-sais-quoi qui me fait mal au cœur.

Pour tout vous dire, une équipe que je coordonne* ne tourne pas rond. Ils sont là pour une raison commune mais tous ne sont pas atterris avec les mêmes contraintes, ni les mêmes envies.  J’ai d’abord cru que faire « comme d’hab » fonctionnerait.  Expliquer l’ensemble, répondre aux questions de chacun, être là, indiquer quelques directions propices au développement du projet. L’échec. Pas pour eux, mais pour moi. Comme si je n’arrivais pas à vaincre le BOSS d’un level. Et pourtant je vois ce qui bloque : (de manière très résumée) Je suis censée les accompagner dans leur avancée. Sauf que là, davantage de besoins naissent : il y a des incompréhensions, des besoins de cadres encadrés et pas cette petite lueur qui fait que l’ensemble est merveilleux.  Alors voilà, pour la première fois de ma vie, je reste bloquée sur « ça marche pas ». Tout simplement parce que l’origine de tout ça m’est difficile à comprendre. Je suis trop plongée dans ces réunions, équipes où le mode cool mais sérieux règne. Ça me parait naturel de concevoir ensemble, d’être cohésion au delà des problèmes de chacun et de toujours être au moins actif lorsqu’on est dans un projet (proactif c’est seulement pour les fous ;p).

Sérieuse remise en question de mes méthodes de coordination donc. Là vient l’analyse. Je pense aux moments réunissant des personnes qui ne se connaissent pas forcément (ou trop justement) sur un projet où un feeling fun transite. Startup weekend. Evidemment. Cet event parvient à propulser des idées au stade de projet en 54h avec des participants au taquet qui dorment sur des matelas gonflables et ne se lavent (quasi) pas du weekend. Je connais assez bien l’ambiance merveilleuse de ces weekends, la claque folle du lundi où on retourne à sa vie. [Si ça vous ne dit rien, avec une équipe de folie, on organise le prochain Startup Weekend à Lille dédié à la Science, prenez votre billet et venez !] Pourquoi ça marche ? En dehors de tout, c’est surtout grâce au facilitateur. Késaco ? C’est une personne qui sur les 54h sera là pour booster les gens, créer un feeling génial, créer de la cohésion. C’est ça, ce qu’il me faut. Je me moque des méthodes de travail de chacun ( à ce niveau du problème) ce que je veux c’est enlever cette putain de ceinture qui nous enserre et ce mal au ventre qui creuse l’équipe. Et les méthodes d’un facilitateur, ça j’arrive à le concevoir. Dans ma tête je passe de « ça marche pas » à « je vais essayer de bouleverser les choses avec ça ».  Et avec un peu de chance, cela ne fera pas que bousculer, ça prendra. Parce qu’ils ne le savent pas, mais je crois en eux. Et que cette remise en question n’est pas un obstacle, c’est une étape clé.  Je ne suis pas une manageuse, ni une leadeuse. J’apprends sur le moment, j’adapte et la plus délicieuse victoire pour moi sera de voir leurs sourires au bout de l’aventure. Non pas parce qu’ils seront soulagés que ça soit fini tellement je suis relou, mais par fierté d’avoir fait partie d’une telle aventure.

Je n’ai plus qu’à penser à mes exos de team building/cohésion/KerkerLicorne et voir si j’atteins le level up !

*Si vous faites partie de cette équipe, alors pensez bien que je vous aime (façon de parler hein, je ne vais pas vous envoyer une carte à la St Valentin) et que j’ai simplement envie que tout ce passe au mieux; Après tout c’est pour cela que vous faites partie de cette équipe : vivre une merveilleuse aventure, non ? :) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s