Le développement de l’attrait des femmes pour l’industrie chimique

Chemistry-woman
La chimie intéresse de plus en plus les femmes – © Texas Science

Seul un tiers des employés de l’industrie chimique sont des femmes. Une légère progression est toutefois observable depuis une quinzaine d’années contrairement à l’ensemble de l’industrie où la place de la femme stagne depuis l’an 2000. L’égalité professionnelle homme-femme est un véritable débat  de société. Comment expliquer ce récent engouement féminin pour l’industrie chimique ? 

L’industrie est victime de sa propre image. Avec les délocalisations et fermetures d’usine industrielle, les métiers liés à ce secteur n’ont pas vraiment la côte auprès de la sphère féminine. Ceci se reflète à travers le nombre de femmes dans l’industrie : il n’avance pas. Des statistiques informent qu’il est inférieur ou égal à 30% entre les années 1997 et 2010. En parallèle, au cœur de l’industrie chimique, le taux de féminisation évolue de 29% à 36% sur la même décennie. Une analyse complémentaire révèle que la parapharmacie et la parfumerie demeurent deux des différents secteurs chimiques qui, entre 1997 et 2005, se sont le plus féminisés.

Selon le gouvernement, ce résultat serait la conséquence d’une augmentation des candidatures féminines au sein de l’industrie chimique. En effet, de nombreuses contraintes notamment physiques ont aujourd’hui disparu avec l’automatisation. La levée de l’interdiction de travailler de nuit pour les femmes datant de 2001 ne semble, elle, pas intervenir dans cette réflexion puisque 78% d’entre elles ne travaillent jamais après 20h et 92% au delà minuit. Un constat note également une progression de la part de femmes dans l’enseignement de ce domaine (43,6% en 2012 contre 0,6% en 2010). En 2012, l’observatoire des industries chimiques indique dans une étude que la part des femmes cadres est particulièrement élevé comparé à l’ensemble de l’industrie. Le taux de féminisation avance notamment de 4 points pour le secteur savons, parfums et produits d’entretien.

Si autrefois les femmes étaient nombreuses en industrie elles se tournent aujourd’hui vers les métiers de la chimie. Aujourd’hui l’industrie chimique dénombre 38% de femmes. Les postes de cadre ou même de technicienne, comparés à ceux proposés par l’industrie, sont nettement mieux rémunérés et sont désormais accessibles à chacun qui possède une formation appropriée. L’industrie chimique semble donc s’inscrire dans le mouvement actuel visant, comme la loi adopté au Sénat le 18 septembre dernier, l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.

 Et aussi :

Femmes et Sciences – Focus – TV5 Monde

L’association Femmes & Sciences

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s